Malgré d’énormes investissements pour doter la ville de plusieurs parkings modernes, la mauvaise organisation du stationnement qui caractérise toute la ville reste évidente dans tous les quartiers, mais spécialement là où elle devait être la mieux organisée et gérée.
Exemple. Dans le centre-ville, au cœur même du boulevard Mohammed V, les autorités de la ville avait vu “juste”, même parfait, la construction d’un grand parking en sous-sol de la place des Nations.
Ayant pour objectif de réduire la densité des stationnements dans cette zone, et automatiquement assurer une meilleure fluidité de la circulation routière, ce projet a été applaudi par la grande majorité des citoyens.
En effet, au fur à mesure que le temps passait, les gens ont remarqué la grande efficacité de garder leurs véhicules dans un parking moderne et bien protégé.
La société Somagec avait ainsi introduit une nouvelle philosophie en matière de stationnement basée sur la confiance, l’excellence des services, et surtout une garantie totale de son savoir-faire.
Mais en parallèle, le manque de rigueur concernant la gestion des stationnements, tout près du parking de la place des Nations, continue de représenter un échec total de la part des parties responsables, à savoir spécialement la police chargée de gérer ce secteur.
En effet, comme le prouvent les photos illustrant cet article, le chaos règne non seulement autour de ce parking et dans les zones proches, mais carrément sur la place des Nations. Soit au-dessus même du parking. Incroyable, non?
Dans cette place et tout le périmètre qui l’entoure, le désordre du stationnement est terrible et ses répercussions le sont davantage.
Ce laisser-aller de la part des autorités responsables est, en fait, catastrophique. Comment une ville investit-elle des millions de DH pour construire un parking moderne et répondant à toutes les normes internationales de sécurité, de propreté et de savoir-faire, pour mettre fin au problème de congestion des stationnements dans cette zone si sensible du centre-ville, et en même temps être à l’origine d’une situation chaotique concernant ce même secteur?
Pourquoi alors avoir investi un budget colossal dans un tel projet si à la fin l’investisseur devient lui-même celui qui provoque cette anarchie?
Incompréhensible!
La bonne organisation de la ville passe aussi par la réorganisation de ce secteur. C’est évident.
“Demain, apprendre l’espace en ville sera aussi utile que d’apprendre à conduire.” (Wernher von Braun- ingénieur et homme politique germano-américain).