L’ANEMIE ET LA FEMME

Quelles sont les types d’anémies qui concernent le plus les femmes ?

L’anémie des femmes «fertiles», c’est-à-dire depuis l’apparition des règles à la ménopause, est l’anémie ferriprive, par un déficit de stockage de fer dans le corps. Elle est due à des pertes sanguines abondantes et cycliques, puis aussi à une alimentation pauvre en fer, chaque fois plus fréquente à cause de la tendance de régime sans viande rouge. Le deuxième type d’anémie plus fréquente chez les femmes est l’anémie inflammatoire qui est une conséquence des maladies dites du «du système»: les maladies auto-immunes. Elles sont plus attribuables aux femmes de plus de 40 ans et sont souvent liées aux douleurs articulaires diffuses, des exemples: le Lupus, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante..

Les femmes sont plus anémiques que les hommes ?

Cela dépend des tranches d’âge, pour les enfants et adolescents nous avons les mêmes taux, les nécessités en fer sont importantes vu la croissance physique importante et une alimentation inadéquate (manque de viandes et légumes). Les filles sont plus touchées si elles ont eu une puberté précoce ou des règles abondantes. Pour la tranche d’âge 30-60 ans, les femmes sont beaucoup plus touchées à causes des pertes sanguines mensuelles cycliques. A partir des 60 ans, les hommes sont prévalents, dans la majorité des cancers les hommes sont plus affectés et présentent une anémie inflammatoire, puis dans les maladies myéloprolifératives ou myélodysplasiques du sang, la prédominance de l’anémie reste masculine.

Symptômes d’anémies réels ou fictifs… ?

Je reçois beaucoup de patientes avec les symptômes typiques d’anémie c’est-à-dire: fatigue, palpitations, sensation de manque d’air, manque de concentration, irritabilité… avec une formule sanguine complètement normale! Face à ce résultat «normal» les patientes se sentent contrariées, elles se sentent REELLEMENT malades, et elles le sont mais pas d’un point de vu organique sinon psychique. Burnout, surmenage, charge mentale: QUAND LE CERVEAU EPUISE LE CORPS..
La vie actuelle de la femme de 30 à 50 ans est très compliquée, les 24 heures du jour ne suffisent pas pour gérer le travail que ça soit à la maison ou au bureau, les enfants, les courses, le mari (rires), la planification des repas du lendemain, la gestion des membres de la famille malades, les problèmes économiques… la liste est longue ! Dans ces cas, je recommande une cure de magnésium marin de 3 mois, en cas de non amélioration voir aggravation des symptômes j’insiste sur le fait de consulter un psychiatre, les maladies psychiques sont des VRAIES MALADIES, il ne faut plus les prendre à la légère. D’ailleurs, les études scientifiques sur les causes des cancers nous évoquent chaque fois plus la cause émotionnelle car le stress est un oxydatif dangereux pour la santé, comme déclencheur du processus tumoral. Mesdames prenez soin de vous, messieurs prenez soin de cet être qui est source de vie, et bonne année 2022 à toutes et à tous!