La bêtise de “le site info” est grossière. En inculpant le Conseil régional du tourisme Tanger-Tétouan-Al Hoceima de ne rien faire pour assurer la relance du secteur touristique, ce média prouve qu’il n’a fait aucun effort pour s’assurer de la véracité des informations qu’il a publié.
“Les professionnels du secteur touristique de Tanger se plaignent du «manque de vision claire et stratégique» du Conseil régional du tourisme de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima”. C’est par cette fakenews que ledit article commence.
Le journaliste qui a rédigé ce papier sans se donner la peine de s’informer sur la réalité de la situation ajoute que “le Conseil régional du tourisme se complaît dans le plus grand silence et n’a pris aucune initiative à même de prendre des mesures susceptibles d’atténuer, peu ou prou, les difficultés et les maux dont souffrent le secteur…”.
Pourtant, il était facile de contacter la présidente du CRT pour l’interroger sur les projets du conseil régional visant à assurer au secteur sa relance après la pandémie et l’ouverture (même partielle) des frontières.
Rkia Alaoui aurait volontairement informé le journaliste que les projets du CRT s’illustrent tout d’abord parce qui a été réalisé jusqu’à maintenant par ce Conseil, que ce soit le nouveau site web lancé, les applications mobiles dédiées à Tanger, Tétouan-Tamuda Bay, Al Hoceima et Chefchaouen, le chatbot régional pour la planification d’itinéraires, ainsi que les systèmes de market intelligence, de collecte de données et de veille.
La présidente du CRT aurait fait savoir au journaliste de lesiteinfo que le conseil a sa propre stratégie 2021, sur laquelle il a travaillé d’arrache-pied, afin, entre-autres, de capitaliser sur l’offre existante pour vendre les différents destinations.
Dans ce sens, un large dispositif promotionnel et commercial est prêt au déploiement, et sera lancé incessamment. Le rôle de ce dispositif est de renouveler et rafraîchir l’image de la région, et d’en vendre les attributs de façon plus claire et plus efficace, que ce soit au Maroc, comme à l’étranger.
C’est la réalité sur les efforts et les projets du CRT. Ne faire aucun effort pour avoir la bonne information et se limiter à publier des avis qui n’ont absolument rien à voir avec cette réalité ne met en doute que le professionnalisme de l’auteur de ces fakenews et du site qui les a publiés sans vérifier.
A.R.