La 15è édition du Forum international de Bande dessinée de Tétouan s’est ouverte, mardi soir, à l’initiative du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, et l’Institut national des beaux-arts (INBA), en partenariat avec l’association Chouf.

La cérémonie d’ouverture de cet événement, tenu sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été marquée par un hommage posthume rendu au défunt artiste Ali Nakhcha, ancien enseignant à l’INBA et ancien directeur de l’école des arts et métiers de Tétouan.

Un vibrant hommage a été, par ailleurs, rendu à l’artiste militant de la bande dessinée, Mohammed Nadrani, et au talentueux caricaturiste, Mohammed El Khou, tandis qu’une mention spéciale a été attribuée aux jeunes artistes Sara Naji et Abdeslam Mouatakid, des lauréats de l’INBA qui ont signé des contrats d’édition avec des maisons d’édition françaises.

A cette occasion, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a affirmé que son Département continuera à soutenir ce grand événement, qui a fait du Maroc une plateforme distinguée de la bande dessinée (BD) en Afrique, notant que ce Forum est l’un des grands événements artistiques qui célèbrent le 9è art dans le monde entier.

Dans une allocution lue en son nom, le ministre a indiqué que cette édition coïncide avec le changement de statut de l’INBA, devenu un établissement d’enseignement supérieur ne relevant pas des universités, ajoutant que « la branche BD sera l’une des filières de recherche de l’Institut, ce qui nous permettra, grâce à nos partenariats fructueux, d’assurer la formation initiale et continue, et la recherche artistique et technique, ainsi que la diffusion des connaissances dans le domaine de la BD et du cinéma d’animation ».

M. Bensaid a souligné qu’il s’agit d’un grand projet national, qui fera de cet Institut une pépinière de chercheurs, d’universitaires et d’experts dans le domaine de la BD et du cinéma d’animation, et de ce forum international un rendez-vous artistique et un rassemblement d’académies d’art, et de plateformes d’édition, de création et de diffusion de bandes dessinées et du cinéma d’animation à travers le monde.

Cette cérémonie a été ponctuée par la remise du prix du concours des créateurs de bandes dessinées « Talents Africains 2022 » à Mina Koraichi (Maroc), et celui du concours national « La goutte d’eau dans tous ses états 2022 », remporté par Salaheddine Foulani (Maroc).

Elle a été émaillée aussi de la signature d’une convention de partenariat entre l’INBA et le festival « Bilili BD » au Congo-Brazzaville, et du vernissage de l’exposition « Kubuni sur la BD africaine », organisée en collaboration avec l’Institut français au Maroc.

Dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP, le directeur de l’INBA de Tétouan, Mehdi Zouak, a souligné que le programme du Forum comprend trois expositions internationales, des rencontres avec des artistes, un master class, la projection de films d’animation, des séminaires et des ateliers au profit des lauréats et étudiants de l’Institut, avec la participation d’artistes et de créateurs de 11 pays africains, asiatiques et européens.

Il a assuré que ce forum est devenu une véritable plateforme de bandes dessinées en Afrique, qui vise à présenter les œuvres créatives des artistes africains, tout en leur permettant de développer leur actif artistique, relevant que cette édition permettra à plus de 5.000 élèves des établissements scolaires de la province de Tétouan de bénéficier des ateliers programmés et d’assister aux projections des films, afin de les rapprocher du 9è art et de développer leurs connaissances artistiques.

Cette édition accueille des artistes et créateurs venus de nombreux pays, dont le Maroc, le Congo-Brazzaville, la République démocratique du Congo, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Angola, la Guinée, l’Irak, l’Espagne, la France et la Belgique (Wallonie-Bruxelles), et ce dans le cadre de  la consolidation et l’approfondissement des accords de partenariat et de coopération qui unissent l’INBA de Tétouan et les écoles de théâtre d’Europe, d’Afrique et d’Asie, ainsi qu’avec l’Institut Français du Maroc, l’Institut Cervantès et la Délégation générale de Wallonie-Bruxelles.

Les activités du forum se poursuivront avec la présentation des dernières publications du 9è art, en présence d’experts, d’artistes et de maisons d’édition spécialisées, l’organisation d’un master class sous le thème « L’auto-édition, un point de départ ou une carrière professionnelle », et la projection de films d’animation au Cinéma « Avenida”, notamment “Valentina” qui a reçu de grands prix, et le film “Le Grand Méchant Renard” qui sera présenté à la salle de l’Institut Français de Tétouan.

Avec MAP