Les 15 et 16 janvier 2022

Le 16 janvier est la seconde journée de solidarité spéciale commerces de la Médina

Alors que depuis plus d’un mois tout le monde appelle au soutien des commerçants de l’ancienne Médina et que les premières journées de solidarité sont programmées pour le 15 et le 16 janvier, la Wilaya semble mettre ses bâtons dans la roue de cet énorme événement de soutien que les Tangérois veulent absolument organiser et réussir.
Paradoxalement et au moment que tout le monde assure que le Wali en personne est “pour” l’organisation de ces deux journées de solidarité, une décision de son département vient bafouer les efforts de toutes les parties qui sont à l’origine de cette belle initiative populaire.
En effet, la Wilaya compte organiser un grand marathon “populaire” le dimanche 16 janvier à la forêt diplomatique et invite tout le monde à s’y déplacer.
Et pour séduire le maximum de personnes, on annonce également que cet événement verra l’organisation de courses, marathon et marches pour que tout le monde y trouve son pied.
Naturellement, l’ambiance serait festive durant toute la journée et les Caïds feront venir assez de troupes folkloriques et musicales pour séduire les gens.
Pour la Wilaya, la réussite de cet événement pourrait le transformer en un rendez-vous annuel. Un gage qui promet du beau Marketing!
Grand paradoxe, la rencontre de la Forêt diplomatique, placée sous le patronage de la Wilaya de Tanger, aura pour devise «L’esprit sain dans le corps sain».
Esprit sain dit-on! L’esprit sain aurait choisi une autre date pour permettre aux gens d’être présents en nombre ce dimanche 16 janvier dans les ruelles de la Médina, ses cafés, ses bazars, ses commerces et ses petits restaurants. Et concernant l’ambiance festive, la Médina en a besoin plus que n’importe quelle autre zone de Tanger.
A suivre cette logique, on peut déduire deux conclusions: les journées de solidarité est un projet qui ne plaît pas et dont on veut minimiser l’effet.
Ou et c’est même “Hchouma” à dire: on organisant leur événement à la forêt diplomatique, le dimanche 16 janvier, les responsables locaux auraient entièrement oublié que les Tangérois sont tous d’accord et unanimes pour dédier cette journée à l’ancienne Médina.
Mais on peut bien organiser deux grands événements le même jour. Évidemment, sauf quand, du coup, le premier est déjà devenu sacré.
A rappeler que les travaux d’aménagement de la forêt diplomatique ont coûté 42 MDH dans le cadre du partenariat avec la Wilaya, du Conseil de la Région, de l’Agence du développement des provinces du Nord ainsi que plusieurs autres bailleurs de fonds.