Depuis la construction du premier parking souterrain à Tanger, à La Dépêche on l’avait indiqué à travers de nombreux articles. Le service du stationnement est l’un des meilleurs investissements réalisés dans le cadre du programme Tanger Métropole.
Cet été l’importance de ces infrastructures a été bel et bien démontrée.

Entre le 15 juin et le 15 août 2022, Tanger, capitale touristique du Royaume, a accueilli plus de 2 millions de visiteurs constitués des touristes nationaux et des centaines de familles des Marocains du monde, qui ont choisi la ville comme destination pour passer leurs vacances.

L’été 2022 a ainsi enregistré un record absolu multipliant les habitants de Tanger par deux, voir même trois fois leur nombre habituel.
En plus des avantages que cette dynamique représente pour divers secteurs, il était surtout question de défis à savoir bien relever.
Les embouteillages à Tanger sont une problématique posée durant toute l’année, et avec autant de véhicules, durant la période juillet/août, une solution est venue sauver la ville d’un énorme problème.
En effet, la gestion très positive des services de stationnement a énormément aidé à la décongestion de ses avenues et boulevards.
Imaginons l’absence des parkings tout au long de la corniche, à Bab Marsa, Merkala, sur le boulevard Mohammed V ou encore à Iberia et ailleurs…
Il y a eu pleins de problèmes de circulation partout en ville, mais ces problèmes auraient été pires si Tanger ne possédait pas ses parkings.
Un service à la fois moderne et efficace aux résultats très satisfaisant pour les autorités locales.
En effet l’existence de ces parkings et leur bonne gestion ont permis d’absorber l’énorme pression sur les routes et sûrement même l’effondrement de tout le système de circulation.
Et c’est exactement ce que nous avions tant dit dans ce journal…