Chronique du détroit”, une rencontre faite pour les amateurs de la ville de Tanger et de son histoire

Tanger, au début du siècle dernier, ville cosmopolite, dense, survoltée. Dans cette ambiance fiévreuse, les personnages (certains ont réellement existé), se dessinent, se profilent, intrigues, amours interdits… et quid de cette broche offerte par le Sultan du Maroc à l’un de ses fidèles collaborateurs étrangers qui a mystérieusement disparu ? Les Chroniques du Détroit, à l’instar de romans historiques au rythme palpitant, nous donnent à découvrir un Tanger international, aujourd’hui disparu. Le lecteur est emporté dans ce voyage palpitant, où l’on rencontre des citoyens anglais, allemands, français, espagnols, russes et même chinois, tous venus à Tanger pour quelques jours, mais qui y demeurèrent toute leur vie. Au fil des pages, on croise aussi des gens célèbres qui firent la notoriété de Tanger, comme Walter Harris, Caïd Harry Maclean, Caïd Raissouli, Mehdi Mnebhi ou le Chambellan Ba Hmad… Rachid BOUFOUS est né à Agadir en 1968. Il intègre en 1986, l’École Spéciale d’Architecture à Paris. De retour à Rabat, il rejoint le cabinet privé de son frère Hamid Boufous. Il écrit sur l’urbanisme, l’architecture. Ses articles d’actualité politique sont publiés dans plusieurs journaux et revues (Maroc-Diplomatique, L’Économiste, La Vie Économique, Maroc-Hebdo, Aujourd’hui le Maroc ou la Revue Marocaine des Sciences Politiques).