Du 25 novembre au 4 décembre

Cette belle exposition se tiendra au restaurant Chez Abdou à la plage de Sidi kacem, à Achakar.
Mohamed Afaïlal fait partie des artistes qui ont acquis une expérience académique grâce à l’Ecole Nationale des Beaux-arts de Tétouan (INBA)… mais surtout sa rencontre et ses collaborations avec Mohamed CHEBAA à ces débuts l’ont marqué à jamais dans son travail qu’il veut lyrique, géométrique et aérée…
Mohamed Afaïlal, L’époux de feue Aïcha EL Haskouri, s’est passionné pour la sculpture avant même d’entrer en école d’art où sa spécialité était plutôt la peinture.
Ses sujets de prédilection sont assez variés, on retrouve des instruments de musique, des animaux, des personnage inspirées de la littérature, du théâtre, du cinéma ou simplement de la vie quotidienne… Dans l’ensemble ce sont des thèmes liés au vécu des artistes et de son environnement proche, les évènements de l’actualité, des scènes de vie … mais l’imaginaire entre aussi grandement en ligne de compte.
Pour ces tableaux, la légèreté du pinceau et la technique mise à jour dans la composition des pigments utilisé font émerger la peinture de un esthétique original, et ainsi le méditant de loin peut s’interroger sur la méthode de collage…
Puisque qu’il lui est impossible de vivre de son travail artistique depuis tant d’années, « le monde de l’art va très mal au Maroc » dit-il, Mohamed est parfois maçon, parfois cuisinier, parfois pêcheur… et son travail création indispensable est un échappatoire à ma vie : « Chladda » !
ℂ’est le Sculptures du fameux “poisson gourmand” de la plage Dalia près de Tanger cet été!
Zanka Zanka !