Depuis l’annonce du décès tragique de l’ancien Consul général de France à Tanger, la communauté française ne cesse de s’interroger sur le nom du responsable qui va le remplacer et surtout quand cette opération aura-t-elle lieu ?
Certes, depuis la disparition de Denis François aucun service du Consulat de France n’a connu un quelconque problème, mais la présence du premier responsable avec l’équipe consulaire rassure et représente une garantie pour les personnes, physiques et morales, qui ont un lien avec ce Consulat.
Pour l’instant le quai d’Orsay n’a pas annoncé qui serait le nouveau Consul général de France à Tanger. Mais cela ne devrait pas trop tarder. L’arrivée du futur locataire du somptueux bâtiment sis à la place de France, devrait sûrement se faire début 2021.
Faut-il rappeler que Denis François s’etait donné la mort dans sa chambre à la résidence du Consulat français de Tanger, le matin du jeudi 19 novembre. Brutale et très choquante, cette information avait fait la Une des principaux médias sur le plan national et a l’étranger.
Pour des raisons encore indéterminées, le nouveau Consul général de France à Tanger aurait été trouvé “pendu” dans sa chambre à coucher, à la résidence consulaire.
Un drame dont les circonstances restent encore sombres. Les seuls éléments disponibles pour l’instant indiquent que le diplomate se serait pendu dans sa chambre. Mais officiellement, des sources proches du Consulat français parlent d’une mort accidentelle.
Denis François a été nommé à ce poste le 15 septembre dernier. Il avait rejoint le consulat général de France début octobre. Il avait succédé à ce poste à Thierry Vallat. Jusqu’à sa récente nomination, il était conseiller au Quai d’Orsay, en poste à Paris.
Son dernier acte officiel a été de présider, le lundi 16 novembre, une rencontre des investisseurs de la zone franche de Tanger, organisée en partenariat avec la délégation locale de la Chambre Française de Commerce et de l’Industrie du Maroc. Selon des témoins, le défunt était très heureux de venir travailler à Tanger et surtout très motivé pour développer différents secteurs de partenariat franco-marocain.
Trois jours après ces déclarations qu’il ne cessait de répéter là où il allait à Tanger, Denis François est retrouvé mort dans sa chambre.
A. REDDAM