Jardin de la Mendoubia (Josafat)
Des allées qui n’ont pas été réaménagés

Cela fait bizarre quand on utilise un budget colossal pour la restauration de l’un des plus grands jardins de la ville, mais sans renouveler ses parcours  piétons.
Après un abandon qui a duré plusieurs décennies, le jardin de la Mendoubia est redevenu l’un des plus beaux jardins du centre-ville, poumon d’oxygène de l’ancienne Médina et du quartier Josafat. Constitué d’un espace vert très bien relooké et une zone jeux pour enfants flambant neuf et sécurisée, ce jardin continue malheureusement de souffrir de ses allées et parcours entièrement cassées.
Pour quelles raisons ce chantier n’a-t-il pas été terminé? Le budget réservé pour ce projets n’a-t-il pas été suffisant pour restaurer également le sol du jardin? Ou alors l’idée est de la laisser tel quel, style “Vintage”? Ce qui serait tout simplement “nul !

En dehors de l’enceinte de la Médina, 3 points noirs à revoir

La rue Moussa Ibn Noussair sans aucun bac  poubelle

C’est quand même incroyable. L’une des rues les plus connues du centre-ville Tangérois n’a aucun bac poubelle où ses habitants pourront mettre leurs déchets et ordures ménagères.
La rue Moussa Ibn Noussair n’est ni un faubourg situé très loin du centre-ville, ni un bidonville à l’accès difficile et dangereux. Constituée d’anciens bâtiments qui méritent tous d’être reconnus historiques, cette artère est bizarrement abandonnée par les autorités locales. Sale, nauséabonde et très mal éclairée. A l’instar de plusieurs autres rues et avenues du centre-ville, celle de Moussa Ibn Noussair mérite une meilleure attention de la part des autorités responsables et aussi de la société Mecomar.

A Pasteur, on pisse encore dans la rue!

En plein Boulevard Pasteur, le coin de la pisse publique est toujours dans le même état lamentable, sinon pire. Malgré les appels des citoyens sur les réseaux sociaux, ni les autorités locales, ni la banque qui occupe cet espace n’ont réagi pour mettre définitivement fin à cette dramatique situation. Si les Tangérois critiquent l’absence terrible de propreté à cause des ordures, comment sont-ils supporter que dans la capitale du Nord du Maroc, on pisse librement dans le boulevard le plus connu de la ville.

Place de France
Le gros point noir du cœur de Tanger

Elle devrait être le plus joli monument de Tanger, elle est le plus laid. La fontaine de la place de France est l’autre gros point noir qu’il faut absolument effacer et remplacer par une nouvelle fontaine digne de cette place et de son histoire.
Que faudrait-il dire encore pour convaincre les responsables de l’importance de hausser le niveau des équipements utilisés pour pérenniser à Tanger son style et son cachet si particuliers. Une fontaine, il en existe des milliers de formes dignes de cette place, et en plus elle ne coûte pas cher du tout. Il faut juste croire qu’il est temps d’enlever ce “lavabo” et de le remplacer par une vraie belle fontaine.
A. REDDAM