Organisée le mardi 14 mars par l’Association de la presse de Cadix (APC), une importante rencontre rassemblant des responsables de médias de Cadix et de Tanger, ainsi que des responsables de plusieurs départements universitaires et économiques des deux pays voisins, a eu lieu récemment à Tanger et Tétouan.
Cette rencontre, qui a porté sur le journalisme transfrontalier au Maroc et les relations commerciales entre Cadix et Tanger, a notamment connu la participation des responsables de la zone franche de Cadix.
Tenu sous le thème de “Periodismo con ‘Ñ’: journalisme transfrontalier dans le nord du Maroc et relations commerciales entre les villes portuaires de Cadix et Tanger”, cet événement a été rehaussé par la présence du délégué de la zone franche de Cadix, Fran González, a été chargé d’ouvrir l’événement avec Francisco Oda, directeur de l’Institut Cervantes de Tetuán; Mustapha El Ghachi, Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université Abdelmaleek Essaadi; Miguel Angel Noceda, président de la Fédération des associations de journalistes espagnols (FAPE); et Diego Calvo, président de l’APC.
Fran González a souligné que «depuis la zone franche de Cadix, nous avons été impliqués dès la première minute dans la célébration du Congrès de la langue parce que nous croyons que la relation étroite entre la langue et le commerce a enrichi notre ville et notre langue. Les relations commerciales qui existent à Cadix depuis l’Antiquité ont favorisé l’interculturalité, offrant une langue riche de mots et d’expressions».

“Partager et se contaminer, c’est justement l’esprit du transfrontalier, car les relations humaines et les transactions commerciales ont sans doute été les moyens de tout l’enrichissement que nous avons eu culturellement et donc linguistiquement, au fil des siècles”, a-t-il déclaré.
Ces conférences ont été encadrées dans les événements entourant la célébration du Congrès international de la langue espagnole, qui aura lieu à Cadix du 27 au 30 mars, et ont tourné autour des racines du journalisme espagnol transfrontalier au Maroc en général, entre Ceuta et Tétouan notamment, et sur les relations commerciales entre les ports de Cadix et Tanger.
Dans la matinée, la rencontre s’est déroulée à Tétouan, avec une table ronde qui a été modérée par le journaliste de Canal Sur Soco López, et animée par des interventions de Abderrahman El Fathi, directeur du département d’espagnol à l’Université Abdelmaleek Essaadi, Juan José Téllez, journaliste et écrivain, Abderrahim Zebbakh, directeur du journal La Dépêche 24h, Miguel Angel Noceda et Javier Chaparro, directeur du journal Europa Sur.
L’événement s’est poursuivi l’après-midi à Tanger avec une deuxième table ronde avec comme intervenants: Juan José Téllez, Younes Mhajed, Nabil Driouch, journaliste de Medi1TV, Abderrahim Zebbakh et Miguel Angel Noceda. Cette seconde séance été modérée par Lourdes Acosta, directrice de Cadena Ser à Cadix.

A propos du Congrès international de la langue espagnole qui sera organisé à Cadix du 27 au 30 mars

La zone franche de Cadix a soutenu dès le début la candidature et la célébration du Congrès des langues dans la ville de Cadix et a rejoint les initiatives qui sont promues pour promouvoir et diffuser l’événement, ce qui signifiera une importante promotion culturelle et par conséquent la promotion du développement socio-économique de toute la zone d’influence, l’une des principales prémisses de l’activité de la zone franche de Cadix.
Le Consortium a signé en février 2020 l’adhésion à la candidature après son approbation unanime au Comité exécutif le 29 janvier 2020. Depuis lors, il fait partie des institutions collaboratrices et s’est impliqué dans l’organisation d’événements liés à sa responsabilité en tant qu’une entité qui fait la promotion de l’économie de la province.
Le délégué de la zone franche de Cadix, Fran González, a donné un nouvel élan pour recueillir des soutiens, et en juillet 2021, les sept zones franches d’Espagne ont signé le document d’adhésion à la candidature de Cadix. Le soutien explicite des sept entités à cette proposition a été réalisé lors d’une réunion de coordination des zones franches espagnoles, qui s’est tenue au siège du ministère des Finances, présidée par la sous-secrétaire aux Finances du gouvernement espagnol, Pilar Paneque.
Un autre exemple de ce travail actif de l’Institution de Cadix a été la célébration de la conférence “Autres plus-values ​​du commerce extérieur”, qui a eu lieu en décembre 2021, au cours de laquelle des professeurs de différentes régions d’Espagne ont discuté des origines, du présent et des perspectives de la langue espagnole autour des échanges commerciaux avec d’autres continents.