Abandonnée il y a quelques années, la villa qui abritait durant plusieurs décennies les bureaux de la DST à Tanger, tombe en ruines.

La DST, Direction de la Surveillance du Territoire, a été rebaptisée DGST en 2013 par Abdellatif Hammouchi après des changements internes rendant la structure autonome par rapport à la Direction générale de la Sûreté nationale. C’est plus ou moins  durant cette même période qu’à Tanger la DST locale a déménagé dans un nouveau immeuble situé pas loin de la Wilaya.
Depuis ce temps, l’ancien bâtiment situé à la rue Msallah, en face du centre américain de langue et de l’école Mohamed V, a été entièrement délaissé et il n’existe jusqu’à  aujourd’hui aucune information relative à son sort.
Comme tous les dossiers de la DST, qui sont en général Top secrets, le sort de ce bâtiment témoin d’une grande partie du travail des agents de ce département, est lui-même devenu un secret.
Malheureusement, cette belle villa est restée inoccupée sans bénéficier d’aucun entretien, ce qui l’a mise face au danger de la dégradation jusqu’au risque éminent de tomber en ruines.
Devant cette préoccupation, les Tangérois s’interrogent sur les raisons de cet abandon. A qui appartient cette villa? A la DST? A un particulier? A la ville? A-t-elle était vendue à un promoteur immobilier?
Sachant que l’édifice est sur la liste des bâtiments historiques (comme l’est aussi la villa Soussi d’à côté), les craintes de la voir démolie et remplacée par un immeuble ne cessent d’augmenter.

A.R.