Par Dr. Ali GHOUDANE ( Docteur chercheur en Sociologie) TÉTOUAN 

La Faculté des Lettres et Sciences humaines de Martil abrite les 27, 28 et 29 octobre 2022 le Congrès International sur l’Amazighité du Nord du Maroc avec la participation de différentes universités et CNRS marocains et internationaux (USA, Espagne, France, Pays-Bas et Mali).
Plusieurs axes seront débattus par des professeurs et linguistes nationaux et internationaux. Parmi les axes débattus, les Variétés amazighes du Nord du Maroc relatives aux :

  • Aspects poético-phonologiques,
  • Aspects morphologiques et lexicaux,
  • Aspects syntaxiques,
  • Comparaisons interdialectales, prévention,
  • Emprunts, évolutions, classification et Contacts, parlers spéciaux.

Selon les organisateurs, cette rencontre académique internationale se situe dans le contexte d’études scientifiques des variétés linguistes du Nord du Maroc à savoir le Tarifit de Béni Yaznasen, Sanhaja S’rair et Gh’mara.
Parmi les intervenants, citons le professeur Dr. Abdelaziz Allati, de l’UAE Tanger-Tétouan-Al-Hoceima, qui a passé plus de trente à travailler sur le berbère, son histoire, évolution, différents aspects morpho-syntaxiques, phonétiques, phonologiques et lexicaux. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux travaux traitant de la linguistique berbère, et tout particulièrement de l’histoire de cette langue
et sa reconstruction dans ses anciens stades. Parmi ses publications, citons:
“L”aspect en berbère, plus de dix mille ans d’histoire d’une langue” (L’Harmattan), “Diachronie tamazight ou berbère”. Tanger, UAE, 2002, “Histoire du berbère, I. Phonologie”. Tanger PUAEFL. 2011, et d’autres publications et articles.