Félicitation, si vous lisez cet article c’est que vous venez d’être élu à la tête du nouveau gouvernement et vous devez désormais vous préparer à l’énorme défi de la gouvernance.
Le peuple vous a confié un mandat et s’attend à ce que vous soyez prêt à vous mettre au travail dès les premiers jours. Or en tant que Chef du gouvernement, vous aurez à prendre des décisions difficiles qui demandent une compréhension très sophistiquée du monde qui nous entoure. L’impact de votre passage pourrait durer des générations. Et sur le plan Géopolitique, l’historie se souviendra de vos bons coups comme elle se souviendra de vos erreurs. 
Pour vous éviter qu’elles soient trop nombreuses, je vais vous exposer les bases de la Géopolitique à travers les 4 commandements qui régissent le monde depuis qu’il existe.
Alors, mettez-vous à votre aise et soyez attentif puisque ces leçons sont valides pour vous et vous devez absolument les ASSIMILER pour être un Chef de gouvernement efficace et un Leader redoutable
C’est partie pour les 4 commandements de Géopolitique. 

1er Commandement :”Qui contrôle la mer, contrôle le Monde” 

Les mers et les océans du monde ont une importance stratégique absolument essentielle que ce soit pour le Commerce, la Communication, le Ravitaillement, la Projection de l’Influence ou même de la Force. 
L’accès à la mer est un atout formidable pour n’importe quel pays. Si vous possédez un tel accès vous devez le défendre à tout prix et pour ceux qui n’en possèdent aucun, c’est leur devoir de tout mettre en place pour l’obtenir soit par un projet d’infrastructure, un arrangement diplomatique ou autres. C’est essentiel au développement de la nation et cela permets de briser la dépendance envers les voisins directs. Prenez l’exemple de l’Ethiopie, qui sans le chemin de fer vers Djibouti, le pays serait entièrement enclavé et forcé à faire du commerce uniquement avec ses voisins terrestres. Avec le train qui lui donne accès à la mer, l’Ethiopie peut accéder au marché mondial. 
En remontant dans l’histoire, on constate que la puissance navale est souvent directement reliée à la projection de l’influence. Par exemple pour Rome, la Méditerranée permettait de lier l’empire tout en assurant le commerce des marchandises des territoires éloignés. On pourrait aussi évoquer le Royaume-Uni et son fameux empire des mers. Pendant des décennies, la marine royale britannique a dominé le monde en permettant à la couronne anglaise de projeter son influence sur presque tout le continent. 
CELUI QUI CONTRÔLE LA MER, CONTRÔLE LE MONDE 

2ème Commandement: “la Géographie est Reine”

Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi Géopolitique ou Géostratégie. Les paramètres géographiques d’un pays sont absolument indissociables de son identité, de son caractère politique ainsi que de sa destinée. Les cartes qui vous sont distribuées en début de partie, avec lesquelles vous devez composer en tant que Chef de gouvernement, vous ne les contrôlerez pas. La géographie est l’une d’entre elles et c’est la plus déterminante. On constate aussi que c’est elle qui dicte pratiquement tout le reste. 
C’est la géographie d’un pays qui détermine largement les intérêts autant économiques, diplomatiques, culturels que militaires. Elle peut être une contrainte majeure tout comme un atout essentiel dépendamment du contexte. 
Prenons pour exemple le Royaume-Uni, en temps de guerre cela peut être un avantage d’être une île puisque ça complique considérablement une invasion ennemie comme ça peut être une contrainte majeure pour se ravitailler ou déplacer ses propres troupes. 
Un bon Chef de gouvernement comprend les vulnérabilités intrinsèques à son territoire et tente de les retourner à son avantage. 
Autre exemple, la Russie est un vaste territoire difficile à défendre mais c’est aussi un espace tampon formidable qui rend une invasion pratiquement impossible. La défaite de Hitler et de Napoléon en est la preuve. La Russie a appris à utiliser son énorme territoire à son avantage en étirant les lignes de ravitaillement jusqu’à leurs limites. Comme disait le Général de Gaulle: “L’ARMÉE AVANCE ET L’INTENDANCE SUIT”

3ème Commandement : “les armes font la différence”

Lorsqu’on survole l’histoire des conflits militaires, on constate que certaines armes peuvent complètement bousculer les équilibres de la force. Le simple fait de les posséder dans son arsenal est parfois suffisant pour intimider un adversaire. Les exemples sont très nombreux à travers l’histoire (les chevaux, la catapulte, la poudre à canon, la bombe nucléaire etc …). Les technologies ont changé les règles du jeu et permis l’émergence de nouvelles puissances. En fait, on pourrait affirmer que chaque amélioration incrémentale offre un avantage important qui peut faire la différence entre la victoire et la défaite. 
Exemple, vous équipez vos avions d’un missile pouvant être tiré à 50 km mais votre adversaire peut tirer le sien à 75 km. Vos pilotes n’auront virtuellement aucune chance, vous risquez de perdre la suprématie aérienne en quelques heures seulement. 
Vous avez perdu la guerre avant même de l’avoir commencé. 
C’est pour cette raison qu’on assiste depuis le début de l’histoire des peuples à une course perpétuelle vers le développement d’armes toujours plus sophistiquées et toujours plus performantes. Les humains veulent la sécurité et la capacité de repousser un agresseur potentiel et cela a toujours été un élément fondamental de ce sentiment de sécurité. C’est la base de la pyramide de Maslow, c’est plus fort que nous.
Développer de nouvelles armes, c’est un réflexe aussi hostile que défensif. C’est pourquoi qu’en tant que Chef de gouvernement, le pays ne peut tout simplement pas se permettre de courir en dernière place. Vous devez toujours viser la tête du peloton régional sans quoi votre vulnérabilité invite à la violence. 
C’est une question de sécurité mais aussi de Souveraineté et d’Autonomie.
Il existe aussi d’autres moyens de maintenir un certain équilibre, le meilleur est de conserver une longueur d’avance, par exemple au niveau technologique, au moins dans la région immédiate. Cela repousse les agresseurs potentiels et garanti vos forces par un avantage qualitatif et comparatif dans l’éventualité d’un conflit. [Exemple: Israël, la Corée du Sud, Taïwan et Japon (maintient d’une industrie high-tech)].
En s’adaptant à la menace, on peut résister. 
Mr le Chef du gouvernement, si on veut se faire entendre sur une question qui relève d’un intérêt vital et que la diplomatie échoue. 
⁃ Vous allez la demander gentiment ?!
Dans ce cas, personne ne vous prendra au sérieux parce que les menaces de votre intervention ne sont pas crédibles. Car vos forces sont dépassées et que tout le monde est au courant. Nous n’aurons aucun poids sur la sécurité nationale. 
“NÉGLIGER LA GUERRE, C’EST COURIR APRÈS”

4ème Commandement: “les empires s’effondrent”

Philosophiquement, c’est la leçon la plus importante, celle qui doit guider vos actions et vous poussez à réfléchir sur la trajectoire du monde. 
Rien n’est éternel. 
Depuis des millions d’années, les humains organisent leur société sous forme d’empire qui émergent et qui s’effondrent au rythme de l’histoire. 
Combien d’empires ont dominé la planète pendant des centaines d’années pour ensuite s’écrouler, la liste est longue. [Empire Assyrien (1600 ans), Empire romain (500 ans), les Perses, les Byzantins, les Ottomans, l’empire du Japon impérial, l’empire Britannique ou même l’URSS]. 
Ces leçons sont importantes pour vous en tant que Chef du gouvernement des temps modernes. 
“Aucune structure politique ne résiste à l’épreuve du temps”.
Il est important de garder cette perspective historique à très long terme pour déterminer ce qui compte vraiment pour le futur du pays. 
⁃ À quoi va ressembler le monde dans 30 ou 50 ans ?!
⁃ Vos alliés seront-ils toujours vos alliés ?!
⁃ Les Ressources qui font la richesse de notre pays auront-elles toujours la même valeurs ?!
⁃ Quelles sont les tendances économiques ?!
⁃ Que prédisent les indices démographiques ?!
C’est votre travail de répondre à ces questions et de préparer le pays en conséquence !!!
Sachez que les menaces qui ont mené à l’effondrement des structures politiques sont souvent venue de l’intérieur. 
Posez-vous la question, notre pays est-il vraiment à l’abri d’une balkanisation ?! 
La gestion quotidienne de l’Etat sera votre principale préoccupation. Or n’oubliez jamais que vous avez une place à défendre dans l’histoire des nations. 
Sachez aussi, et c’est MATHÉMATIQUE, que les visions court-termistes vous permettront de gagner des batailles mais vous ne permettront jamais de gagner la guerre.

En conclusion, j’espère que ces leçons élémentaires vous permettront de mieux comprendre les rapports entre les pays du Monde et je vous souhaite Bonne chance et Bon mandat.

Oussama OUASSINI, l’homme qui murmure aux oreilles des Hommes d’Etat.