Les deux sociétés chargées de la gestion du service de la propreté à Tanger ont réagi positivement pour débarrasser les quartiers de Tanger desjardins déchets produits durant la journée de l’Aid el kebir.
En plus d’un programme d’actions menées durant toute cette journée et la nuit, les deux entreprises ont utilisé un nouvel équipement qui remplace petit à petit les vieux camions “provisoires”.
Selon un communiqué de la commune, la quantité de déchets ménagers collectée à Tanger, durant le premier jour de l’Aïd Al Adha, a atteint environ 9.000 tonnes.
Cette quantité a été collectée par les deux sociétés chargées de la gestion déléguée du service de la propreté de la ville, dans le cadre de leur plan d’action visant à relever le défi « ville propre » durant le premier jour de l’Aïd Al Adha, avant minuit.

Cette opération a été menée suivant un programme déterminé, en prenant en compte les expériences des années précédentes, a indiqué la même source, notant que les deux sociétés ont veillé à identifier les “points noirs” et à les traiter au plus vite, à collecter les déchets rapidement, afin de lutter contre toute propagation d’insectes nuisibles, et à renforcer le personnel ainsi que les équipements et matériel logistiques pour accélérer l’opération de collecte.
Les lieux de collecte des déchets au niveau des artères et ruelles de la ville ont également été nettoyés, tout en menant plusieurs opérations de désinfection des bennes à ordures.
Les habitants et les agents de propreté ont été sensibilisés quant à cette opération avant l’Aïd Al Adha, tandis que l’ensemble des bennes à ordures ont été vidées la veille, de manière à permettre de collecter facilement les déchets le jour même.
Les déchets collectés ont été transportés aux centres de transformation mis en place de manière provisoire dans la ville, avant d’être transférés à la décharge publique et réussir ainsi le pari “ville propre” le jour de l’Aïd Al Adha.
Une fois l’Aid passé, reste à voir si Arma et Mecomar continueront à relever le même défi de la ville propre.
Le contrat avec Arma, chargée de la zone Est (la préfecture de Bni Makada) s’élève à 170 millions de DH, alors que Mecomar sera en charge de la zone Ouest (les préfectures de Tanger-Médina et Souani).