Certaines photographies partagées par Consuelo Hernández témoignent que les travaux « avancent à un très bon rythme »

Nouvelles photos du Gran Teatro Cervantes de Tanger en pleine restauration. Consuelo Hernández a partagé quelques clichés d’Eduardo Ranz, qui se trouve à Tanger, et qui témoignent que les travaux “avancent à un très bon rythme”.
“Ne trouvez-vous pas merveilleux que nous puissions suivre en images la récupération souhaitée de ce théâtre bien-aimé ?”, demande Consuelo Hernández dans le groupe Facebook “Gran Teatro Cervantes de Tánger, 1913-2023”.
Comme elle s’en souvient, le mercredi 13 décembre, ce qui fut le théâtre le plus grand et le plus connu d’Afrique du Nord a fêté ses 110 ans.

Consuelo Hernández rappelle que quelques jours avant la célébration de son centenaire, en 2013, « nous étions en déplacement dans plusieurs villes – Madrid, Grenade, Ceuta, Tanger – avec la présentation du livre ‘Une scène en ruines.’ Appel artistique et littéraire pour la récupération du Gran Teatro Cervantes de Tanger’.
Quatre auteurs ont participé à ce volume, comme on le rappelle : Jesús Martínez Carazo, Santiago Martín Guerrero, Mezouar El Idrissi et l’administrateur du groupe dédié à cet espace en récupération.  “Un livre qui fait actuellement partie de l’histoire du théâtre”, souligne la co-autrice, qui annonce partager quelques images dans les prochains jours.

Le Gran Teatro Cervantes de Tanger a été construit en 1913 grâce aux efforts d’Esperanza Orellana, de son mari Manuel Peña, tous deux propriétaires, ainsi que de son ami et amateur de théâtre, Antonio Gallego.  À partir de 1970, il fut fermé et finalement abandonné.  Ce n’est qu’en 2019 que le gouvernement espagnol de Pedro Sánchez a décidé de céder le théâtre au gouvernement marocain afin que celui-ci puisse se charger de sa restauration.
Les travaux ont débuté en 2021 et après avoir été arrêtés pendant deux ans, ils ont repris le 9 août 2023. Petit à petit, les travaux continuent d’avancer, notamment à l’intérieur du théâtre.
Sous la présidence de Pedro Sánchez, le gouvernement espagnol a fait don du théâtre au Maroc en 2020. Dans cette donation, certaines conditions étaient posées et il était exigé que la culture espagnole soit maintenue. En 2021, les travaux de conditionnement ont commencé, mais ils ont été interrompus pendant un moment jusqu’au 9 août pour reprendre définitivement.