La perle du nord fait de nouveau parler d’elle, si Tanger est connue pour sa localisation stratégique, ses beaux paysages, et sa corniche moderne, elle n’est malheureusement pas connue pour des renouvellements fréquents des plans d’aménagements.
Les tangérois n’en peuvent plus! Après une semaine de pluie, la corniche de Tanger est devenue une vraie piscine, les citoyens ne peuvent plus se promener confortablement dans cette dernière.
En effet, l’état actuel de la corniche est catastrophique, les portes des tours en verre sont cassées et remplacées par des briques, quelques palmiers se sont effondrés et n’ont pas été remplacés depuis longtemps malgré le cri de plusieurs internautes et associations, d’autres palmiers se sont transformés en demi-palmiers, et on peut même apercevoir des traces de palmiers à cause de l’effondrement de ces derniers.
Il y’a des trous littéralement partout, les égouts sont ouverts et sont devenus des poubelles, et la touche finale est qu’il suffit seulement de quelques gouttes de pluie pour que la corniche se transforme en piscine.
Le dernier plan d’aménagement de Tanger date de 2013, deux projets de ce plan ont ensuite été abandonnées suite au dépassement des délais légaux d’étude, mais le projet a cependant été soumis au comité central chargé de l’approbation finale et devait ensuite se retrouver entre les mains du secrétariat général du gouvernement pour publication au bulletin officiel.
Mais la pandémie du coronavirus n’a fait qu’empirer les choses à cause du confinement, car les travaux du comité ont été suspendus, ce qui a causé un retard dans l’achèvement de l’étude du plan dans les délais légaux.
Espérons que le projet reprendra bientôt et que Le Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de Tanger se concentrera davantage sur un plan d’évacuation des eaux de pluie lors du prochain projet du plan d’aménagement de notre belle ville du détroit.
Par Sarah Temsamani (Stagiaire)