L’administration générale de l’État a rendu public l’annonce de l’attribution, par l’autorité portuaire, de la “ fourniture et l’installation de deux plates-formes mobiles dans le tunnel d’embarquement latéral du terminal maritime du port d’Algésiras ”, Thyssenkrupp Elevadores étant la société gagnante, avec un montant estimé à 914 825 euros.
Il faut se rappeler, comme le fait l’institution portuaire elle-même dans le rapport d’accompagnement, actuellement, dans les tunnels d’embarquement «il y a des couloirs mécaniques, en particulier dans les tunnels appelés jonctions principales et latérales, branche nord, branche sud et branche Ceuta (postes 7 et 8).
«L’installation des premières plateformes mobiles date de la fin des années 90, plus précisément P1 et P2 sont de 1999 et P3 et P4 de 1997 et le reste date de 2015. Dans le cas des plateformes identifiées comme P1 et P2, situées dans le tunnel latéral, une série de défauts ont été détectés, tels que l’usure des fixations de la palette, les rouleaux détériorés, l’absence de bourrelets, etc., qui nécessitent leur remplacement par de nouveaux qui augmentent leur capacité, leur confort et leur sécurité dans le transport des usagers », détaille le document public.
Il s’agit donc d’une revendication de longue date qui bénéficie déjà du soutien bureaucratique nécessaire pour pouvoir être exécutée dans les mois à venir.