La compagnie espagnole de ferries Naviera Armas souhaite lancer une route maritime entre Cadix et le Maroc.
Le média espagnol El Mercantil a rapporté que la compagnie envisage de lancer une route maritime entre les deux destinations, en fonction de la situation du COVID-19 dans les deux pays.
La plateforme a cité le directeur des opérations de la compagnie, Manuel Baeza, qui a déclaré que le projet dépendait de la demande des clients, du gouvernement du Maroc, des restrictions liées à la pandémie et de l’ouverture des frontières.
Naviera Armas a étudié la route en 2018, prévoyant deux voyages hebdomadaires entre le Maroc et Cadix.
Baeza a déclaré que le projet pourra voir le jour lorsque la “situation sera à nouveau normale.”

“L’étude est faite, les contacts avec les clients et les navires sont là”, a déclaré le directeur des opérations de Naviera Armas.
Le Maroc a fermé ses frontières avec l’Espagne et 52 autres pays dans le cadre de mesures préventives visant à limiter la propagation du COVID-19.
Le gouvernement espagnol a organisé une série de vols de rapatriement et de ferries pour les citoyens et résidents espagnols bloqués au Maroc.

Les suspensions de vols devraient se poursuivre jusqu’au 24 mai.
Le Maroc est toujours en état d’urgence jusqu’au 10 mai. Le gouvernement devrait prolonger cette mesure, qui permet aux autorités de prendre des mesures rapides et proactives pour limiter la propagation du COVID-19 et de toute nouvelle variante.