La Chambre officielle espagnole de commerce au Maroc -Tanger annonce l’organisation de la X-ème édition de la Rencontre Entrepreneuriale Hispano-Marocaine du secteur Maritime, Transport et Logistique, qui se tiendra les 29 et 30 mai 2024 à l’hôtel Barceló de Tanger.
Pour cette édition, l’événement portera sur le thème : “UNIR NOS FORCES POUR RELEVER LES DÉFIS MONDIAUX”, soulignant ainsi l’importance de la collaboration internationale dans un contexte économique en constante évolution.
La Rencontre est organisée sous les auspices du Ministère de l’économie, du commerce et des entreprises d’Espagne, en collaboration avec les Bureaux économiques et commerciaux de l’Ambassade d’Espagne au Maroc. L’événement  bénéficie également du soutien des Institutions et Organismes Officiels Marocains et Espagnols.
La rencontre constitue une occasion unique de réunir des experts, des professionnels et des décideurs du secteur afin de discuter des défis actuels et des opportunités de coopération entre l’Espagne et le Maroc dans les domaines maritimes, du transport et de la logistique.
Cette rencontre cruciale promet ainsi d’être enrichissante et productive pour tous les acteurs impliqués.

Faut-il rappeler que dans le cadre du Mémorandum d’Entente (MoU) signé en février 2023, le Maroc et l’Espagne ont réaffirmé leur engagement à intensifier leur collaboration dans les secteurs du transport et de la logistique. C’était lors d’une rencontre, tenue hier à Rabat dans le cadre de la 12e session de la Réunion de Haut Niveau Maroc-Espagne, entre le ministre du Transport et de la logistique, Mohammed Abdeljalil, son homologue espagnol Oscar Puente Santiago.
Avec l’envol et le développement économique du Maroc, c’est à coup sûr, l’Espagne son premier partenaire commercial qui en profite le plus. Il y va sans dire que la logistique est au cœur de ce développement économique car elle en est son élément essentiel pour ne pas dire vital.


Sachant en cela que le volume du trafic portuaire entre l’Espagne et le Maroc a atteint un total de 573 millions de tonnes en 2022 dont 30 % ont été traités par les seuls ports andalous, Algésiras, Huelva, Cadix, Séville, Malaga, Motril et Almeria, sûr que l’Andalousie tout comme les ports marocains au demeurant sont des opportunités de marché à lorgner.
La croissance du trafic avec le Maroc qui s’explique par la progression régulière des échanges commerciaux avec l’Espagne depuis 10 ans. En effet, le volume ou montant total du commerce (exportations + importations) est passé de 9 Md€ en 2013 à 16,8 Md€ en 2021 (+86,6%). Les deux Royaumes ont su maintenir cette dynamique lors de l’exercice 2022 avec une hausse des exportations de 27,7% pendant les dix premiers mois (+21,2% pour les importations).
Une dynamique alimentée par la croissance économique du Maroc caractérisée par les flux d’exportations de produits agricoles et l’effet de l’industrialisation du Maroc autour de Tanger Med (automobile notamment) et le développement de nouveaux schémas d’intégration. Ce qui n’est pas le cas à dans la relation de l’Espagne avec l’Algérie, pays paralysé par l’environnement des affaires et l’absence d’une réelle stratégie d’ouverture industrielle et commerciale. A contrario du Maroc, le commerce de l’Espagne avec l’Algérie a suivi une trajectoire inverse avec un recul entre 2013 (13,2 Mds€) et 2021 (6,7 Mds€). Les chiffres des 10 premiers mois de 2022 indiquant une baisse des exportations de 36%.
Ainsi, le Maroc dispose d’énormes atouts pour devenir un hub incontournable dans les chaînes logistiques internationales car « doté d’infrastructures de transport aux standards internationaux et de connectivité internationale et nationale » comme a indiqué le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil qui confirme que “le Royaume a su drainer de grands investissements dans divers secteurs, tels que l’industrie automobile, l’agriculture et l’agro-alimentaire, l’énergie, l’aéronautique” .