Si on consulte tous les paysagistes travaillant à Tanger ou ailleurs, ils diront que les arbres plantés sur une partie de la rue de Belgique, à partir du rond-point de la place de France, sont le meilleur modèle et choix pour créer de l’ombre et de la fraîcheur durant les chaudes journées de l’été.
La photo illustrant cet article montre l’effet ombre de ces arbres qui couvre la moitié de la route, contrairement à d’autres arbres comme ces palmiers qui ne servent à rien du tout.
En effet, l’un des plus importants bienfaits que procurent les arbres à notre environnement est certainement la fonction de purificateur d’air
en produisant l’oxygène que tout être vivant respire, en réduisant les gaz polluants ou encore en captant en partie les fines particules en suspension dans l’air.
Les arbres en ville jouent également le rôle de climatiseur en diminuant la température ambiante souvent étouffante des villes et en améliorant sa ventilation.
Les arbres améliorent et protègent aussi la structure des sols limitant, entre autres, leur appauvrissement et les risques d’érosion.
Ils préservent la qualité de l’eau et régulent l’eau qui y séjourne, réduisant ainsi les risques d’inondation et de débordement des égouts pluviaux.
Les autorités de la ville ont malheureusement perdu des millions de Dirhams dans un investissement qui n’est pas du tout rentable.