Le théâtre Riad Sultan annonce pour la programmation du mois de Juillet, la deuxième édition de l’Été Africain, suite au succès éclatant de la première édition avec une expérience encore plus captivante et enrichissante. Un événement dédié à la mise en valeur de la richesse culturelle et artistique du continent Africain.

En collaboration avec plusieurs intervenants, cette édition connaitra la participation de l’Association des Artistes Sénégalais Résidants au Maroc qui contribuera avec 3 concerts, une exposition qui s’étalera sur 3 jours consécutifs, une parade à travers les ruelles de l’Ancienne Médina, des ateliers ainsi qu’une discussion autour de la culture Africaine. L’ISADAC participera avec la production théâtrale «Un Sang Fort» et Radia Bakkali ajoutera une dimension musicale avec un concert de piano intitulé «One Summer Night».
Ci-dessous le programme détaillé de la manifestation :

La programmation commence le 5 Juillet, avec Radia Bakkali qui vous propose un cocktail de reprises classiques en plus de ses propres compositions originales, interprétées avec passion et virtuosité. Laissez-vous transporter par la magie de Chopin, Beethoven, Vivaldi, et d’autres grands maîtres, réinventés par le talent unique de Radia Bakkali. Une soirée mémorable au son du piano et de l’émotion pure au rendez-vous.
Du 11 au 13 Juillet, rejoignez des artistes talentueux pour découvrir les techniques traditionnelles et contemporaines de l’art Sénégalais. Laissez votre créativité s’épanouir dans un cadre inspirant et interactif. Sans oublier la parade colorée à travers les ruelles de l’Ancienne Medina, pour célébrer la diversité et de l’unité à travers l’art selon le calendrier indiqué ci-dessous.
•Parade (Jeudi 11/07 de 18h – 19h)
•Atelier de percussions (Jeudi 11/07 de 19h – 21h)
•Atelier d’éveil musical pour enfants (Vendredi 12/07 de 12h – 14h)
•Atelier de la Kora (Vendredi 12/07 de 18h – 20h)
•Atelier de danse (Samedi 13/07 de 12h – 14h)
•Discussion autour de la culture Africaine (Samedi 13/07 à 20h)
Vous aurez également l’occasion d’explorer une exposition fascinante du 11 au 13 Juillet qui met en lumière l’art visuel captivant créé par nos artistes. Découvrez des œuvres qui racontent des histoires, captivent l’imagination et révèlent la profondeur de la créativité africaine contemporaine.
En outre, le théâtre Riad Sultan propose 3 concerts pour permettre à son fidèle public de plonger dans la cadence ensorcelante des concerts, mêlant la tradition musicale sénégalaise à des éléments sonores contemporains.
•Cocktail Africain de la danse contemporaine (Jeudi 11/07 à 22h)
•La Nuit des Griots (Vendredi 12/07 à 22h)
•Soirée Fusion Gnaoua (Samedi 13/07 à 22h)
Le 15 Juillet, les étudiants de la 4ème année de l’ISADAC (Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle) présentent une œuvre théâtrale émouvante et provocante, intitulée «Un Sang Fort», mise en scène par le dramaturge Ivoirien Fargass Assandé, visant à créer un mélange culturel africain tout en initiant les étudiants à la vie professionnelle.
Elle souhaite inviter les spectateurs à redécouvrir le parcours de la reconnaissance de l’Autre, à questionner nos traditions et à accepter et construire nos différences.
Ces initiatives montrent un engagement fort envers la promotion de la diversité culturelle et de l’art africain à travers différentes formes d’expression. C’est un événement à ne pas manquer pour ceux intéressés par la richesse culturelle de l’Afrique.
Le 18 Juillet, le public aura l’occasion d’assister au poète Mokhles Sguillar pour la présentation et signature de son diwan intitulé «La Terre Infestée» en compagnie du talentueux Ahmad Lah Rwicha.
Ce diwan comprend un recueil de poèmes écrits sur une période de vingt ans, au premier rang duquel se trouve le poème «La Terre Infestée», qui est une longue œuvre poétique que le poète a créé en 2022, à l’occasion du centenaire de la naissance du poème «The WasteLand/La Terre Vaine» du poète anglais T. s. Eliot.
Pour clôturer la saison, le théâtre Riad Sultan vous propose, en collaboration avec la Fondation du Festival Méditerranéen de la Culture Amazighe de Tanger, deux évènements dans le cadre de la 18ème édition du festival Touiza, qui aura lieu du 25 au 28 Juillet à Tanger.
Le 25 Juillet, rendez-vous avec une voix singulière venue des cimes de Ben Tayeb, dans la région de Driouch. Imane Tifyur, la chanteuse à la voix d’or, a versé un sang nouveau dans les veines du paysage musical national, revient au festival Touiza, telle une petite fille qui retourne dans les bras de sa mère.
Imane sera accompagnée du musicien, compositeur et auteur Younes Fakhar, diplômé du Conservatoire Oud de Tanger. Younes a participé à de nombreux événements artistiques internationaux avec des artistes majeurs au Maroc et à l’étranger, et a composé les bandes sonores de plusieurs films documentaires diffusés sur la chaîne Al Jazeera Documentaire. Son expérience est également marquée par sa fusion de la musique classique du célèbre Mozart avec l’héritage musical andalou.
Et comme à l’accoutumé, le Festival Touiza maintient, depuis ses débuts, une section fixe consacrée à l’approche littéraire de l’expérience narrative de l’écrivain Mohammed Choukri, encadrée par des critiques et des chercheurs de l’Orient et de l’Occident. Pour sa 18ème édition cette année, le festival a choisi comme thème Choukri “l’immoraliste”, afin d’activer le slogan principal de cette session “La moralité des Nations”.
Une rencontre qui aura lieu de 26 Juillet et connaîtra la participation de Chamseddoha Boraki, Salma Laghzaoui, Abdellah Ibrahim, Ayman Al Attoum et qui sera modérée par Abdellatif Benyahya. Cette rencontre comportera également un moment en hommage du romancier Mohamed Azeddine Tazi.