Selon certaines sources, la compagnie marocaine semblerait avoir des problèmes avec les autorités portuaires de Tanger en raison du non-paiement des taxes dans le port de Tanger-Ville. Et c’est que depuis la semaine dernière le navire “María Dolores” (IMO 9333448), battant pavillon de Malte, serait resté amarré à Tanger.
De même, le bateau battant pavillon marocain “Detroit Jet” (IMO 9216169) serait hors service à Tanger après l’expiration du certificat de classe.  Il est possible, selon les mêmes sources, qu’il soit bloqué dans le quai Astilleros del Guadalquivir, bien qu’il soit en attente de confirmation. En ce moment, InterShipping tente de lancer cette semaine le fast ferry «María Dolores».